2e DB – Journal de Marche – 1943-1945

Si le document ne s’affiche pas, pensez à “recharger” la page

 

Composition

 

La 2e Division Française Libre (2e DFL) a été créée le 15 mai 1943 avant d’être renommée 2ème Division Blindée (2eDB) le 24 août 1943.

Durant 8 mois passés dans le secteur de Témara, son chef, le Général LECLERC va forger un puissant outil de combat à partir d’unités provenant aussi bien des Forces Françaises Libres de la première heure que de l’Armée d’Afrique. Les hommes qui la composent viennent de tous les horizons et comprennent de nombreux français de l’étranger ou d’étrangers volontaires pour combattre le régime nazi.

La division, organisée sur le modèle des divisions blindées américaines (armoured division), s’appuie sur le TO&E-17 du 15/09/43 modifié le 12/02/44.

Elle est initialement constituée des unités suivantes :

Trois régiments de chars
501e Régiment de Chars de Combat – 501e RCC
12e Régiment de Chasseurs d’Afrique – 12e RCA
– 12e Régiment de Cuirassiers – 12e Cuirs
 
Un régiment d’infanterie portée à trois bataillons (Régiment de Marche du Tchad – RMT)
 
Un régiment de reconnaissance ( 1er Régiment de Marche de Spahis Marocains – RMSM)
 
Trois groupes d’artillerie automoteurs
1er Groupe du 3e Régiment d’Artillerie Coloniale (1/3e RAC)
1er Groupe du 40e Régiment d’Artillerie Nord-Africaine (I/40e RANA)
11e Groupe du 64e Régiment d’Artillerie de Division Blindée (XI/64eRADB)
 
Un régiment de  chasseurs de chars (1er Régiment Blindé de Fusiliers Marins – RBFM)
 
Un régiment groupe d’artillerie antiaérienne (22e Groupe Colonial des Forces Terrestres Antiaériennes – 22e GCFTA)
Un bataillon du Génie (13eBataillon du Génie – 13eBG)
Un groupe d’escadrons de réparation ( 15e Groupe d’Escadrons de Réparation – GER XV)
Un bataillon médical (13eBataillon Médical – BM 13)
Une compagnie de quartier général (97e  Compagnie de Quartier Général – QG97)
Une compagnie de Transmissions (97/84e Compagnie Mixte des Transmissions – CMT 97/84)
Deux compagnies du Train (197e et 297e Compagnies de Transport)
Deux détachements de circulation

Par la suite, seront constitués :

Un escadron de Protection divisionnaire
Une compagnie de services (497e Compagnie de Services)
Deux bataillons de renfort ( BR 1 et BR 2)
 
 
Print Friendly, PDF & Email